La famille ne verse pas sa dot, il vole un rein de sa femme et le vend

La famille ne verse pas sa dot, il vole un rein de sa femme et le vend

En Inde, un homme est soupçonné d'avoir volé un rein à sa femme et de l'avoir vendu, parce que sa belle famille n'avait pas payé sa dot.

Faits Divers
En Inde, un homme est soupçonné d'avoir volé un rein à sa femme et de l'avoir vendu, parce que sa belle famille n'avait pas payé sa dot.


Il y a deux ans, Rita Haldar s'est plainte d'une douleur aiguë à l'abdomen. 

Elle s'était alors rendue dans une clinique privée de Calcutta pour se faire opérer de l'appendicite. Elle était accompagnée de son mari, de sa belle-mère et de son beau-frère. 

Plusieurs mois plus tard, les douleurs de la jeune femme se sont intensifiées. Elle a alors supplié son époux de la conduire chez un médecin, mais ce dernier a refusé catégoriquement. 

Ses douleurs devenaient tellement insupportables qu'il y a trois mois, avec l'aide d'amis de ses parents, elle a consulté un médecin qui lui a fait passer une échographie. 

Elle a alors appris que son rein droit avait disparu. Le 2 février, la jeune femme, âgée de 28 ans, a porté plainte contre son mari, sa belle-mère et son beau-frère. 

Placés en garde à vue, le mari et son frère ont avoué qu'ils avaient profité de l'opération de l'appendicite de la victime pour lui voler son rein droit. 

Ils ont ensuite vendu l'organe de Rita Sarkar à un homme d'affaires dans l'Etat de Chhattisgarh. La police a fait savoir qu'elle se rendrait dans la clinique de Calcutta où l'opération a eu lieu. 

Le couple était marié depuis 12 ans. 


Commentez cet article